Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Concert de la semaine sainte Stabat Mater de Pergolèse

24 mars @ 12:00 13:00

Dimanche 24 mars à 12 h – Abbaye de Montheron

Concert de la semaine sainte Stabat Mater de Pergolèse

Ensemble vocal de jeunes Auralis

Direction, Roberto Rega.

Stabat Mater de Pergolesi. La tradition veut que Pergolesi ait composé le Stabat Mater pendant ses dernières semaines de vie, en 1736, pour la liturgie de la Semaine Sainte.
Les 13 sections du Stabat Mater, chacune sur une « stanza » du texte médiéval latin original, attribué à Jacopone da Todi, constituent une cantate en style italien du XVIIIe siècle, alternant airs et duos aux caractères différentes et aux harmonies parfois audacieuses.
L’œuvre, conçue pour les voix aiguës de soprano et alto, avec un accompagnement de cordes et continuo, sera interprétée par les filles de l’ensemble AURALIS et accompagnée par Daniel Thomas, qui fera découvrir les différentes sonorités des orgues et du clavecin de l’abbaye de Montheron. 

Entrée libre, collecte, (prix conseillé : 30.- plein, 20.- réductions). Réservations recommandées à dt@carillonneur.ch ou 079 391 46 96.

L’Ensemble Vocal de Jeunes AURALIS est composé d’une quinzaine de filles âgées de 14 à 26 ans. Depuis sa création en 2018 il s’est produit à la Cathédrale de Genève (Office du Soir, St Pierre en Lumière), à la 1ère Romande de The Peacemakers de Jenkins avec Sinfonietta Lausanne, avec l’Ensemble Baroque du Léman pour les 750 ans de St-François à Lausanne, au BFM de Genève dans une création avec le Jeune Ballet Dance Area au 3ème festival des jeunes ballets.

Au programme :

1) Stabat Mater dolorosa. iuxta Crucem lacrimosa dum pendebat Filius.

1) Elle se tenait, dans la douleur, près de la croix, en larmes, tandis que son Fils était suspendu.

2) Cuius animam gementem,  contristatam et dolentem, pertransivit gladius.

2) Âme gémissante, triste et dolente, qu’un glaive traversa.

3) O quam tristis et afflicta fuit illa benedicta Mater Unigeniti.

3) Ô que triste et affligée, fut cette femme bénie, Mère du Fils Unique !

Intermède au clavecin: Domenico Zipoli partite

4) Quæ mærebat, et dolebat, Pia Mater dum videbat nati pœnas incliti.

4) Elle gémissait et se lamentait, la tendre Mère en voyant les souffrances de son célèbre Fils.

5) Quis est homo, qui non fleret, Matrem Christi si videret in tanto supplicio ?

5) Quel est l’homme qui ne pleurerait s’il voyait la Mère du Christ dans un si grand supplice ?

6) Vidit suum dulcem natum moriendo desolatum, dum emisit spiritum.

6) Elle vit l’Enfant bien-aimé mourir tout seul, abandonné, et soudain rendre l’âme.

Intermède au petit orgue : Domenico Zipoli partite

7) Eia Mater, fons amoris, me sentire vim doloris fac, ut tecum lugeam.

7) Ô Mère, source d’amour, fais-moi sentir la force de ta douleur que je pleure avec toi.

8) Fac, ut ardeat cor meum in amando Christum Deum, ut sibi complaceam.

8) Fais que brûle mon cœur dans l’amour du Christ mon Dieu : et ne cherche qu’à lui plaire.

Intermède au clavecin: J. Ph. Rameau « Les sauvages »

9) Sancta Mater, istud agas, crucifixi fige plagas cordi meo valide.

9) Sainte Mère, fais cela grave les plaies du Crucifié en mon cœur très fortement.

10) Inflammatus et accensus

Intermède d’orgue : Domenico Zipoli partite

11) Quando corpus morietur, fac ut animæ donetur paradisi gloria.

11) À l’heure où mon corps va mourir, fais que soit donnée à mon âme la gloire du paradis  Amen

Abbaye de Montheron

Rte de l’Abbaye 3
Montheron (Lausanne), Vaud 1053 Suisse
+ Google Map
079 391 46 96
Voir Lieu site web
Partagez, aimez, communiquez!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *